RAPPORT MORAL 2012-2014

RAPPORT MORAL 2012-2014

INTRODUCTION En tant qu’instrument de la Pastorale Sociale de l’Eglise Catholique en Côte d’Ivoire, le but de la Caritas est de mobiliser un maximum de bonne volonté qui s’engage dans la lutte contre la pauvreté. Sa mission première est de construire des communautés solidaires qui soient attentives aux besoins des plus pauvres, qui les portent à la connaissance des autres membres afin de susciter l’entraide et le partage. LA DIRECTION NATIONALE de Caritas Côte d’Ivoire est mandatée par la Conférence des Evêques pour assurer la coordination des actions sociales, humanitaires et de développement engagés au niveau national et dans les diocèses. Concrètement sa mission se résume à renforcer les capacités des Caritas diocésaines, à les animer, les encadrer techniquement dans l’élaboration, la planification, la mobilisation des ressources, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des plans d’action et des projets. A ce titre et comme le disait si éloquemment le Pape émérite Benoit XVI : « Les Organisations caritatives de l’Église, à commencer par les Caritas (diocésaines, nationales, internationale), doivent faire tout leur possible pour que soient mis à disposition les moyens nécessaires, et surtout les hommes et les femmes, pour assumer de telles tâches. En ce qui concerne le service des personnes qui souffrent, la compétence professionnelle est avant tout nécessaire (…). La compétence professionnelle est une des premières nécessités fondamentales, mais à elle seule, poursuit le Pape, elle ne peut suffire. En réalité, il s’agit d’êtres humains, et les êtres humains ont toujours besoin de quelque chose de plus que de soins techniquement corrects. Ils ont besoin d’humanité. Ils ont besoin de l’attention du cœur.» (Deus Caritas est, n°31, a) Quand nous arrivons à Caritas Côte d’Ivoire le 1er juillet 2011, une restructuration a déjà été entreprise au sein de la Direction nationale. Nous avons poursuivi cette œuvre aux fins de mieux répondre à l’appel du Pape Benoit de professionnaliser les organisations caritatives de l’Eglise en général et de Caritas en particulier et d’assurer la formation du cœur pour leurs membres. Le présent rapport met en lumière, dans le cadre de cette vaste restructuration, les réalisations sur trois ans d’exercice au plan institutionnel, structurel, du partenariat et de la communication. Il fait également ressortir quelques défis à relever sue le court, le moyen et le long terme. 1. AU PLAN INSTITUTIONNEL 1.1. Les organes de la gouvernance 1.1.1 Le Conseil d’administration : la dernière session du Conseil d’administration remontait à 2004. Il a été relancé le 29 octobre 2011 à la CERAO, présidée par Mgr Gaspard Bébi GNEBA, vice-président de la CEPAS représentant Mgr Paul Siméon Ahouanan, président, empêché. Ce conseil a validé le projet du Plan stratégique dont le premier atelier de formation a eu lieu à Yamoussoukro du 4 au 8 décembre 2011 réunissant l’ensemble des Caritas diocésaines. Depuis cette date, les deux réunions annuelles du Conseil d’administration ont régulièrement eu lieu chaque année. Résultats : le CA est régulièrement informé du fonctionnement de Caritas et prend part aux grandes orientations de l’institution. 1.1.2 Le Commissariat aux comptes : les contrôles financiers ont atteint leur rythme de croisière depuis 2013, passant de deux (02) contrôles semestriels à quatre (04) contrôles trimestriels dans l’année. Les changements induits sont l’amélioration de la régularité et la conformité des opérations comptables relativement aux procédures établie, d’où une gestion à faible risque et une meilleure préparation pour les audits externes. 1.1.3 L’audit de la gestion administrative, financière et comptable : les missions d’audit externe ont lieu chaque année ; les corrections faites selon les recommandations de ces audits ont permis d’améliorer la gestion de l’organisation. Caritas Côte d’Ivoire ne vit plus sur des dettes. 1.1.4 Le Conseil de Direction : c’est le cadre d’analyse et de prise de décisions au sein de Caritas Côte d’Ivoire. Il est composé du Directeur et de ses plus proches collaborateurs. Depuis juillet 2011 jusqu’à ce jour, c’est l’organe qui s’est le plus réuni. Ces réunions ont permis d’apporter des réponses concertées aux urgences et aux problèmes qui se posent dans le fonctionnement et la gestion des différents services et programmes. 1.1.5 Les réunions du personnel : elles ont pour but d’appréhender et apprécier l’état d’avancement de la mise en œuvre des différents projets et programmes, donner chacun son avis sur la marche de l’organisation et d’évaluer les activités mises en œuvre. En termes de taux de réalisation, cette activité tourne autour de 50 %, en raison des nombreuses visites sur le terrain et parfois en raison des chevauchements de calendrier des responsables de services. Cependant, en vue d’assurer « la formation du cœur » telle que souhaité par « Deus Caritas est », nous célébrons régulièrement l’Eucharistie pour le personnel (tous les lundis, mardis et vendredis) dans la chapelle que nous avons réhabilitée en 2012. 1.1.6 Les services : Nous avons trouvé au sein de Caritas, dans le cadre de la structuration entreprise en 2008, un organigramme dans lequel le Directeur travaillait avec des Directeurs de départements (Santé, Urgences et Assistance, Développement et Promotion Humaine, Administratif et Financier et un service communication). Dans le souci d’une plus grande sobriété et de simplicité, les notions de « départements » ont été ramenées à celles de « services », celles de « directeurs de départements » à « responsables de services », passant de 04 départements à 02 grands services :  Service administratif et financier, pour coordonner les aspects administratif (personnel, congés, comptabilité et gestion) ;  Service des Programmes, pour coordonner la mise en œuvre des projets. Par voie de conséquence, les postes de directeur du département santé, directeur du département assistance et urgence ont été supprimés, ramenant ainsi la gestion du personnel à des proportions plus modestes. Le nombre de salariés de la Direction est passé de 16 à 12 (y compris le petit personnel : chauffeurs, technicien de surface, vigile), une saine gestion qui a permis d’améliorer le cadre de travail avec la réhabilitation et l’équipement des bureaux en 2012 et 2013. 1.1.7 La coordination des Caritas diocésaines: En décembre 2011,  le Manuel de procédures administratives financières et comptables, réélaboré un an plus tôt par la Caritas nationale, a été introduit au sein de toutes les Caritas diocésaines. Cette action, de grande portée, représente désormais l’un des principaux axes d’intervention de la Nationale au sein des Caritas diocésaines, conformément au programme de renforcement de Caritas Internationalis à l’égard des Caritas nationales d’Afrique.  Le plan stratégique a été lancé et il est aujourd’hui le résultat d’un travail commun fait par l’ensemble des personnes qui travaillent dans le réseau national. C’est donc un pot commun que chacun a contribué à constituer et duquel il tire ce qui lui permet de bâtir son plan opérationnel ou plan d’action. L’ensemble des plans d’action permettra de déployer sur le terrain toutes les activités nécessaires à l’atteinte des objectifs définis. La Caritas nationale veillera à mettre en lien les bonnes pratiques, à accompagner et coordonner les activités et à appuyer l’élaboration de projets et programmes diocésains ou nationaux, sans oublier toutes les questions de formations et de renforcement institutionnels et organisationnels. Ces deux axes principaux d’intervention de la Caritas nationale ont mobilisé beaucoup d’énergie au cours des deux dernières années. Toutefois, il est nécessaire que la Nationale poursuive cet effort d’accompagnement car  Le niveau de structuration des Caritas diocésaines reste encore fragile ;  le concept de « procédures » reste encore nouveau pour la plupart des diocèses ;  la vision opérationnelle de la Caritas n’est pas suffisamment claire au niveau de certains directeurs diocésains et du clergé ;  la faible mobilisation des ressources financières constitue un facteur limitant. Dans l’annexe 2 l’on a le synopsis de la structure des Caritas ivoiriennes (nationale et diocésaines) en 2013 et les Recommandations pour 2014 en annexe 3, suivi des jalons pour un accompagnement de proximité.. 2. AU PLAN DE LA COMMUNICATION 2.1 Rapports avec la Conférence des Evêques Dans le but de partager la vision et la mission de Caritas, nous n’avons ménagé aucun effort pour nous faire inviter aux différentes Assemblées plénières de la Conférence des Evêques catholiques de Côte d’Ivoire. 2.1.1 Conférence de Yopougon, (du 7 au 13 mai 2012 au Centre Chappoulie) : La Direction a présenté les niveaux d’intervention et les missions des trois niveaux de Caritas (paroissial, diocésain et national) ainsi que les sources de financement et le mode de gestion des subventions. 2.1.2 Conférence de Korhogo, (du 17 au 19 janvier 2013 à l’Hôtel Mont Korhogo) : Le plan stratégique 2013-2017 de Caritas Côte d’Ivoire a été présenté en vue de sa validation par l’ensemble des Evêques ; puis un point rapide a été fait sur la déclaration de Kinshasa, relative à l’identité et la mission de Caritas dans l’Eglise, un séminaire organisé conjointement par Caritas Africa et Cor Unum à l’intention des Evêques d’Afrique

Caritas - Côte d'Ivoire

Bienvenue

La joie d’avoir pu bâtir notre maison dans le village planétaire cet espace de communi...

Lire la suite...

Présentation

Caritas est un mot latin qui signifie Charité, Amour.L’organisation de la Charité par l’Eglise a débuté avec les premières communautés chrétiennes. . Elles mettaient tout en commun et pour une gestion équitable, sept hommes estimés remplis de l’Esprit Saint et de sagesse se sont vus...

Lire la suite...

Album photos

Video à la une

FAIRE UN DON

  1. Ecrire à : Caritas Côte d'Ivoire, 01 BP 2590 Abidjan 01
  2. Téléphoner au (00225) 22 42 95 96
  3. Virement sur le compte: SGBCI
  4. Compte n° CI008 01113011342912005 89

    Intitulé : Caritas Côte d'Ivoire

  • Webmail : caritascotedivoire@caritas-ci.org
  • caritascotedivoire@yahoo.fr
  • Facebook :